Définition d’un port de plaisance


juste une petite définition sortie de wikipédia pour évaluer vaguement ce qui peut advenir de nos rivages.

Un port de plaisance est un port situé en bord de mer ou de rivière dédié aux bateaux de plaisance à voile et à moteur.

Il accueille des bateaux résidant à l’année ou des bateaux visiteurs en offrant des services variables d’un port à l’autre.Un port de plaisance offre généralement plusieurs centaines de places de taille variable pour des bateaux allant d’environ 5 mètres à une vingtaine de mètres de longueur. Seuls quelques ports de plaisance peuvent recevoir des bateaux de taille supérieure.

      Les services disponibles dans un port de plaisance comportent généralement : la mise à disposition d’eau potable et d’électricité, une capitainerie ,des sanitaires.On trouve de manière moins systématique : des pompes à carburant ,une cale de mise à l’eau pour les petites embarcations ,une grue élévatrice.

      L‘impact écologique de la création d’un port sur les équilibres naturels n’est jamais nul . Cet impact peut toutefois être réduit par des techniques de type HQE ou de type récifs artificiels.

        Quels impacts directs? Ils sont liés à la construction du port (destruction ou fort appauvrissement de vasières, d’herbiers, d’habitats côtiers, modifications biogéomorphologiques et des courants, moindre oxygénation ou moindre renouvellement des eaux, impact des films d’hydrocarbures, fréquents dans les ports fermés, impacts bactériologiques liés aux WC de bord, réchauffement, et impact du fonctionnement du port.Il existe aussi des pollutions chroniques typiques dont :les hydrocarbures provenant de l’activité  portuaire normale, les pollutions accidentelles ou liées aux dégâts des tempêtes, les fuites ou rejets involontaires ou volontaires de carburant, d’huiles de vidange.Une partie s’évapore (odeurs caractéristiques), tandis que la fraction la plus lourde forme un film irisé à la surface de l’eau. Lorsque le film est continu et occupe une surface importante, il diminue la pénétration de lumière et d’oxygène et peut ainsi contribuer à un déficit en oxygène des eaux sous-jacentes.Enfin, la pollution de type urbain provenant de l’habitat à bord des bateaux dans le bassin portuaire peut être significative (rejets de lessives, shampoings, savons, etc. peu de toilettes chimiques à bord, mais rejet direct sous la ligne de flottaison, théoriquement interdit dans la plupart des ports).

        De plus, l’implantation d’un ouvrage dans le milieu marin a des conséquences immédiates et pour partie irréversibles en termes destruction de la faune et de la flore fixées ou dépendantes de la zone qui supportent les travaux.Dans la colonne d’eau, il se crée aussi un  accroissement de la turbidité.Les matières en suspension dans le milieu marin ont des origines variées. Elles sont naturelles (apports par des ruissellements, production de plancton, remises en suspension par la houle et les courants…) ou elles sont produites par l’homme (dragages et rejets domestiques, eaux industrielles…). L’accroissement du nombre de particules en suspension peut avoir des conséquences telles que  le colmatage des branchies de poissons. Les eaux turbides empêchent aussi les UV de désinfecter l’eau, et favorisent la présence de salmonelles, streptocoques et staphylocoques très présents dans les ports.

        Des techniques de chantier propre se développent, qui avec un meilleur choix des sites de rejets, la limitation des pollutions et des apports érosifs en amont peut limiter les nuisances. Le site de rejet doit être suffisamment éloigné de la côte et des zones d’intérêt biologique ou d’aquaculture, ne pas gêner les autres activités littorales (tourisme, conchyliculture…), sans conduire à un retour rapide à la côte des matériaux rejetés.VACANCES A PARIS AVRIL 2008 215

        Dans les pays riches, il n’y a pas de surveillance systématique de la qualité des eaux portuaires contrairement à ce qui se passe pour les plages. Les responsables se contentant généralement d’interdire la pêche et la baignade, par précaution.

        Les remarques constructives sont les bienvenues, bien évidemment !!!

        Karine

        Advertisements

        2 Responses to “Définition d’un port de plaisance”


        1. 1 nounou mai 18, 2009 à 8:00

          qui a décidé de faire ce projet?
          nous a-t-on demandé notre avis?
          qui profitera de ce grand challenge?
          merci de répondre

        2. 2 harrycovert mai 15, 2009 à 6:21

          Certains ne semblent pas bien se rendre compte, des difficultes economo-socio-ecologique auxquelles l’humanité va etre confrontée à très court terme.
          Ma foi si le plus grand nombre estime que l’equipement que représente un port de plaisance est indispensable pour faire à ce challenge…


        Laisser un commentaire

        Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

        Logo WordPress.com

        Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

        Image Twitter

        Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

        Photo Facebook

        Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

        Photo Google+

        Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

        Connexion à %s




        mai 2009
        L M M J V S D
        « Avr   Juin »
         123
        45678910
        11121314151617
        18192021222324
        25262728293031

        Archives


        %d blogueurs aiment cette page :