Montmerle-en-Velin


Soirée d’information sur le réseau de caméras de surveillance en bords de Saône

Salle de La Batellerie, lundi 8 juin, 19:00

Grande table au fond. Le maire, quelques membres de l’équipe municipale et deux gendarmes de la caserne de Montmerle. Devant, une bonne trentaine de montmerlois dont Monsieur Chavent, habitants des bords de Saône. Le débat commence sur un sujet très tendance : la sécurité. Routière d’abord, vitesse excessive, incivilité, gymkhana sur les places, puis de sécurité on passe aux nuisances sonores, la moto devient mobylette et très vite les anecdotes stigmatises les jeunes qui traînent le soir sur le quai. Venu en couple, un monsieur nous explique avoir porté plainte quatre fois cette année, dont pour une tentative d’effraction.
Bigre…
« Montmerle va devenir Villeurbanne », heureusement nous n’en sommes pas encore là, malgré quelques dealers qui viennent des communes alentours.
La solution, donc vient naturellement. Un parc de caméras, qui, garanti, ne servira que s’il s’avère que c’est nécessaire, que s’il y a plainte. Il risque d’y avoir de plus en plus de plaintes, Ubu attend son heure : pour un maître dont le chien fait ses besoins, un groupe d’ado qui fait trop de bruit, etc… On peut même croire que ces yeux de verre pourront remplacer notre conscience. Un conseiller prend un exemple malheureux : Personne n’intervient si l’on assiste à des brutalités envers un plus jeune, (toujours la peur), et bien, il n’y a plus qu’a porter plainte, la preuve est sur le disque dur !
Une personne, au premier rang, a dit sa gène devant cet outil de surveillance, courageusement, face à une grosse majorité de « pour ». Elle a aussi plaidé pour les jeunes en demandant si certains ne l’avaient jamais été.
Je me promène souvent à Lyon qui possède un très important réseau de caméra, je travaille dans un lieu sensible surveillé par un réseau interne, et que je ne me sens pas spécialement agressé, pourtant, je trouve dramatique d’en arriver là.
On évoque alors la présence de la police municipale le soir. L’assemblé est très majoritairement favorable. Les rapports humains sont plébiscités. Pourtant, la réglementation et, il faut le reconnaître, la raison impose une ronde, le soir, composée d’au moins deux personnes, ce qui ne permet qu’une présence jusqu’à 21h, limite, mais, c’est tout de même mieux que rien. En espérant que les jeunes de Monmerle ne soient pas stigmatisés par notre maréchaussée, dont le rôle devra se calquer sur ce qu’était la philosophie de la police de proximité.
Bon, de toute façon, les caméras serons là. Mais, malgré les garanties, la CNIL, etc… tout ce qui a été affirmé, on peut, devant l’attitude actuelle de nos hommes politiques en place, craindre de vivre, dans quelques années, dans un petit Océania (l’état dans lequel sévit Big Brother, le roman 1984 de George Orwell).
Pourtant, le mieux pour notre sécurité  serait, en été, d’éteindre la TV et qu’un max de personnes flânent le long des quais. Jeunes, adultes, personnes âgées et fassent connaissance. Je divague… dommage !

Marc

23 Responses to “Montmerle-en-Velin”


  1. 1 harrycovert avril 5, 2010 à 8:50

    Les cameras de video surveillance sont obsoletes!

    Passons la vitesse supérieure en utilisant des drones comme nos amis britaniques:

    http://www.lemonde.fr/europe/article/2010/02/18/les-drones-ont-fait-leur-entree-dans-la-police-britannique_1307840_3214.html

    http://www.airrobot-uk.com/

  2. 2 UHU septembre 2, 2009 à 10:11

    Bonsoir,

    Je cherchais une info sur Montmerle et je tombe sur ce sujet. Voila, j’ai entendu qu’il y avait eu une agression ces dernières semaines en bord de Saone à Montmerle. Comme c’est un endroit où je vais courir, toujours tard ( voire la nuit ) et parfois seule, j’en viens à douter si c’est un lieu sur ou non … je ne suis ni pour ni contre les caméras ( en fait, je n’ai pas encore pris le temps d’y réfléchir ! ) mais j’étais jusqu’à ce jour sincérement persuadée que les bords de Saone étaient un lieu sûr ( j’aurai lu cet article hier, je me serai demandé que venaient faire les caméras à Montmerle ) !!!! Alors, ces bords de Saone, surs ou pas ???

  3. 3 good idea août 7, 2009 à 12:33

    @ pattes de Mouche
    je ne suis ni « pour » ni « contre ». je dis qu’il y en a marre de lire du « contre » à chaque fois. vous vous exprimez c’est bien mais cela devient très lourd. trouvez donc des articles plus positifs.
    je dis que nous avons compris : les jeunes ont besoin d’ettre occupés. OK.
    moi je dis que même en les occupants (malheureusement)je ne suis pas si sûr qu’ils se calmeront.
    je trouve que Montmerle se dégrade. voilà mon opinion.
    je trouve aussi dommage de mettre la faute sur la municipalité parce que Mr le Maire ne les occupent pas. STOP. le Maire n’est pas la mère ni le père de tous les ados (vagabons) et voyous.
    Qunand j’entend qu’un enfant de 9ans traine dans les rues à 23h je ne vois pas ce que le Maire peut faire par contre les parents OUI.
    je suis « pour » une surveillance? une gendarmerie plus présente….

  4. 4 Nina juillet 19, 2009 à 7:06

    et je le dirai encore et encore que je ne suis pas d’accord pour qu’il y ait des caméras sur nos bords de Saône
    et si elles sont installées, je continuerai de dire que je suis contre et puisque je serai surveillée, je contresurveillerai l’utilisation qui en sera faite !!!

  5. 5 Pattes de Mouche juillet 19, 2009 à 12:31

    @ good idea!

    Vous êtes la preuve du contraire de ce que vous dites puisque vous semblez pour les caméra et que vous vous exprimez sur ce sujet sur « La Mouche ».
    On peut trouver par contre que vos arguments « pour » sont faibles:
    C’est fait donc c’est fait!
    Mais en quoi le débat vous ennuie ? Apportez des arguments concrets.

  6. 6 good idea! juillet 16, 2009 à 5:14

    je crois que la « couche » est pleine escarmouche en ce qui concerne les caméras.
    je pense que l’on a compris, les personnes sur ce blog ne sont pas du tout ok pour installer des caméras.

    c’est bon on le sait maintenant

    quoi que vous en disiez s’ ils ont envies et décidés c’est fait, mouche ou pas mouche.

  7. 8 harrycovert juillet 2, 2009 à 2:11

    Avec l’apparition du passeport biometrique et tres probablement de la CNI du même acabit, il est fort probable que nos moindres faits et gestes pourront être détectés et enregistrés par les reseaux de videosurveillance.

    Exemple d’une photo de 1474 megapixels prise lors de l’investiture d’OBama:
    http://gigapan.org/viewGigapan.php?id=15374&window_height=862&window_width=1663
    Et les applications possible de la biomètrie:
    http://www.biometrie-online.net/techno/visage/T-vis.php

    Orwelien n’est-ce pas?

  8. 9 1971 juillet 1, 2009 à 3:27

    vous dîtes que nous serons retrouvés partout dans le monde sur internet. les voyous aussi alors?????

  9. 10 1984 juin 28, 2009 à 11:15

    il faut lire en bas du commentaire « l’internet de 4eme génération »

  10. 11 1984 juin 28, 2009 à 11:14

    Actuellement on commence à entendre que les caméras ne sont pas assez efficaces pour lutter contre l’insécurité (à Londres,aux USA…)

    Il va donc y avoir une modification de ces systèmes:
    peut être qu’un jour proche, les caméras seront couplées à un logiciel de reconnaissance des visages. Ce logiciel existe déjà: vous pouvez l’utiliser sur l’ordinateur de votre choix pour trier vos photos. Vous faites une analyse d’un visage présent sur l’une de vos photos, ce logiciel recherche dans votre ordinateur et dans vos clefs usb, sur le réseau, sur internet, tous les visages de cette personne!

    Donc facile de reconnaître quelqu’un vu sur Visio-Montmerle! Si vous avez un passé sur Internet, vous serez reconnus!

    Donc un jour quand vous serez filmé à Montmerle, un policier recherchera toutes les photos de vous sur Internet. Il verra que vous avez été filmé à San Francisco, photographié à Tokyo lors d’un tournoi de karaté, etc… Il retrouvera votre nom… Il viendra frapper à votre porte pour vous emmener au poste… On vous dira que la technique ne se trompe jamais, comme les empreintes… et hop au cachot…

    Impossible? Le stockage est interdit nous dit on !
    Oui en France c’est interdit. Tout comme aux USA. Mais aux USA le stockage des données personnelles est autorisé pour les ENTREPRISES PRIVEES (voir le Monde Diplomatique)! Suite aux attentats de 2001, l’Etat américain (sous l’ère Busch) avait mis en place un système de vente/achat entre entreprises accréditées et état américain: l’état vend les données personnelles au fur et à mesure de la collecte (la loi interdit à l’état de les stocker) puis les rachète quand vous passez à l’aéroport quand l’Etat a besoin de contrôler les passagers.

    Ce système contourne mais respecte les lois sur la liberté!

    Ainsi les voyageurs sont classés selon trois couleurs (toujours selon le Monde Diplomatique)
    – Vert voyageur innoffencif
    – orange voyageur à controler : nom ou prénom à consonnance arabe, personne enregistrée comme ne mangeant pas de viande ou pas de porc, syndicaliste, activistes d’ONG…
    – rouge voyageur interdit : les autres…

    But avouée à l’époque : ficher environ un terrien sur deux !

    Comment ? premièrement, obliger les états à coopérer avec les services américains en interdisant sur le sol américain les voyageurs provenant de pays qui n’utiliseront pas le passeport biométrique (l’union européènne à tout fait pour). Deuxièmement réaliser des fichiers à travers le monde entier(tiens tiens revoilà le fichier « Edvige » qui n’a pas été abandonné mais rebatisé).

    D’ailleurs toutes les personnes qui ont laissé des commentaires, qui sont membres de la mouche, qui sont au conseil municipal sont fichés en france chez le cousin d’Edvige et aux USA dans au moins une société privée.

    D’ailleur ces sociétés vendent nos profils personnels à des sociétés commerciales ; et de plus, quand nous aurons l’Internet de 4 génération, Google et les autres nous proposent des contenus correspondant à nos profils.

    à quand les caméras munies de TASER ?

  11. 12 F.CHAVENT juin 23, 2009 à 9:18

    L’Homme se grandit en reconnaissant ses erreurs !
    J’ai tenu,ici, vis à vis de Marc del Piano, des propos un peu vifs.
    Pourquoi une telle réaction ?
    J’ai pris la citation de mon seul nom comme une caution morale désignée des décisions municipales et de tout ce qui s’est dit ce soir là.
    Hors je ne partage pas tout ce qui a été proposé, et j’ai voulu me défendre d’ètre associé à cette démarche.
    Je pense, et beaucoup d’amis me l’ont confirmé, que ce n’était pas l’intention de Marc, au contraire.
    Je le prie donc d’accepter mes excuses.

  12. 13 noel juin 18, 2009 à 4:50

    @marc

    votre second post est remarquable et je partage l’ensemble de votre analyse et commentaires.

    Doucement, mais de plus en plus vite, nous nous dirigeons vers une société inquiète qui ne recherche plus la discussion et la compréhension.
    Et qui fait de nos jeunes, car ce sont eux qu on vise,les boucs émissaires de toutes nos peurs.

    Cette médiatisation des incivilités ou de certains delits entretient notre angoisse et la décuple.

    Les cameras ne changerons rien, elles deplacerons les problèmes.

    Donnons de l’activité, du travail , un avenir à ces jeunes , c’est moins couteux et plus prometteur que tout autre projet.

    @ MR Chavent

    Je n’ai pas compris votre humeur
    Votre prèsence signalee démontrait au contraire votre intérêt pour la chose publique et aurait due au contraire vous flatter

  13. 14 rinkazaray juin 18, 2009 à 2:21

    Quand vous voulez Nina !!!!!
    Pourquoi pas un dimanche en fin d’après-midi sur l’herbe au milieu du parc de la batellerie?Les enfants s’égosillent aux jeux pendant que les parents refont le monde?
    La mouche avait plutôt penser à un échange autour de la BD, mais un café philo peutêtre aussi très passionnant.
    Qui est partant ? On est déjà deux!

  14. 15 Nina juin 18, 2009 à 2:12

    un café philo ça vous dit ?
    moi aussi je pourrais parler sur ces sujets passionnants et vitaux pendant des heures !

  15. 16 rinkazaray juin 18, 2009 à 1:57

    C’est marrant parce que ce matin parmi les sujets de philo du bac j’en retiendrais deux qui roulent dans le sens de nos discussions:
    Section L:
    « Le langage trahit-il la pensée ?  »

    Série ES :
    « Que gagne-t-on à échanger ?  »

    (celui des S est très bon aussi :
    « Est-il absurde de désirer l’impossible ? « J’pourrai en parler pendant des heures !!!)

    Moi ça me tourne la tête….

  16. 17 Nina juin 18, 2009 à 12:40

    quelle galère que la communication !

    communication : un grand mot pour décrire ce que font les hommes depuis la nuit des temps…

    petit cours :
    la difficulté c’est qu’entre l’émetteur et le récepteur l’incompréhension est obligatoire :
    il y a une différence entre ce que l’on veut dire et ce que l’on dit vraiment
    une différence entre ce qui est dit et ce qui est compris par l’autre
    car nous avons tous une vision du monde et de sa réalité toute personnelle
    fort de tous ces constats, il est important d’échanger et de reformuler afin d’essayer de se comprendre et surtout de laisser le bénéfice du doute à l’autre… sans « prendre la mouche » !

    c’est pourquoi l’écrit sur un blog pour dire ce que l’on pense c’est bien mais un débat oral qui permet à chacun de préciser son discours encore et encore serait plus profitable.

    les habitants des bords de saone ont eu loisir à échanger sur le sujet des caméras MAIS les autres habitants de Montmerle ?
    qui va leur donner un espace de débat ?
    la commune (commission extra municipale participative) – la Mouche (café citoyen) – ??

  17. 18 salut juin 18, 2009 à 11:29

    réponse à Mr Chavent,
    Il n’y a aucune critique de ma part, juste une remarque, parce que dans ce blog, on rit gentillement sur cette fameuse sécuritas in caméra.
    et je ne parle absolument pas de vous.
    alors si vous vous êtes senti attaqué, j’en suis désolée.
    en ce qui concerne mon anonymat, je crois que je suis libre.
    Si demain j’avais qqchose à dire à qui que ce soit. je ne le ferai certainement pas ici.
    une citoyene.

  18. 19 Marc juin 18, 2009 à 11:18

    Réponse @ Monsieur Chavant, et dans une moindre mesure @ « salut »

    Loin de moi l’idée de vous critiquer pour votre présence à cette réunion d’information. Je trouvais au contraire cela très rassurant pour les relations entre les conseillers municipaux. Vous êtes aussi un notable, un Maire honoraire. Souligner votre présence me semble naturelle, il y aurait eu monsieur le curé, je l’aurai signalé aussi !
    Je suis très surpris que, vous ayant cité comme participant, vous vous sentiez si concerné par mes remarques. Ce n’est d’ailleurs pas un compte rendu mais un billet d’humeur. Si vous trouvez que vous êtes directement mis en cause, c’est que vous avez mal lu, ou que je me suis mal exprimé.
    Si je critique, ce n’est pas la municipalité mais l’ambiance générale sécuritaire, non dans le village mais en France, en Europe, dans le monde, bref…
    J’aurai aussi pu parler de l’attitude déplorable de certains qui remettent en cause les barrières sur les quais pour des raisons stupides et égoïstes, projet que je soutiens totalement, pour lequel je reconnais l’investissement de l’équipe municipale et sa pertinence.
    Je déplore autant que vous l’attitude de certains jeunes, une minorité qui stigmatise une majorité. Je suis d’ailleurs très concerné puisque j’ai des enfants ado et pré-ado.
    Je suis en effet plus circonspect vis à vis des caméras. Je l’ai exprimé clairement dans ces lignes ainsi qu’à la réunion. Je le répète, ma réaction n’est pas contre la municipalité mais parce que je constate qu’en ce moment, tout ce qui se fait pour garantir la sécurité conduit à des abus manifestes. C’est dans l’air du temps, malheureusement. La redistribution des équilibres géopolitiques, depuis vingts ans ouvre la voie à un type de gouvernance proche de ce que décrivent depuis cinquante ans de nombreux auteurs de SF : justification de l’enfermement sans preuve, torture (pardon « techniques d’interrogatoire »), abus de pouvoir,… J’arrête, vous allez dire que j’exagère !
    Et si je m’exprime, c’est pour que ce qui se passe à l’échelle planétaire ne se s’étende pas à nos campagnes, voire faire de nos communes rurales des modèles de concertation et de discernement.
    Pour finir, je ne pense pas me « planquer » derrière l’anonymat en signant de mon prénom, monsieur le Maire et une grande partie du conseil me connaît bien.
    J’ajoute que, même si je suis surpris par la réaction agressive à mon billet, je suis ravis que vous ayez pris la plume, le clavier plutôt car La Mouche du Coche est ouverte à toutes les opinions.

    Marc del Piano

  19. 20 RPL juin 17, 2009 à 9:06

    Assistance plutôt fournie, peut être 30 personnes. Moyenne d’âge un peu élevée, mais sans plus. En face, une bonne partie du conseil municipal, et deux gendarmes.
    La réunion s’ouvre par les doléances de l’assistance : boites de bière et cartons de pizza, dégradation des fleurs, réunion de groupe et musique a fond, circulation de plus en plus, et trop vite, moto, insécurité, manque de lumière, plongeons dans la Saône, circulation encore
    Plaintes diverses contre les jeunes: mobylettes, trafics de drogue…
    Un gars dit la jeunesse pas pire qu’avant, il faut leur parler.
    Et le parc de la batellerie: rodéo, musique, joueurs de boule, animations qui n’en finissent plus…

    Coté gendarmerie : Brigades de Thoissey: 3 unités à Montmerle, Thoissey, Saint Didier. Rondes régulières, enquêtes, amendes, arrestations… Ne constate pas de hausse de faits délictueux sur les quais de Saône. Peu de rapport, finalement, avec les récriminations de l’assistance.

    Berges interdites à la circulation les week end d’été, pose de barrières amovibles en remplacement des barrières de chantiers, peu respectées. Plaintes de quelques riverains mais rien d’insurmontable.
    Police municipale : horaires aménagés, seront présent les week end jusqu’à 23 heures. Parait une bonne idée pour connaître et dialoguer avec les fauteurs de troubles potentiels et faire fuir les gros trafiquants.

    Dernier sujet : Vidéosurveillance. Projet d’une dizaine de caméras grand angle du camping à la plage. Coût mal connu. Images pourraient être visionnées en cas de délit par la gendarmerie, peut être par le maire. En aucun cas par le plaignant. Peu de rapport la aussi avec les doléances des riverains.
    Débats relativement vifs mais peu documentés : peurs un peu irrationnelles et croyance naïve dans la toute puissance de la technique contre principe de droit à la vie privée et à ne pas être filmé (même si « on a rien à se reprocher »).
    Quelques propos consternants (« on est tous passé à coté d’un gamin en train de se faire bastonner en détournant le regard ») qui montrent quand même bien le degré de déresponsabilisation du citoyen dans les affaires de sa commune. Les caméras ne me paraissent qu’un moyen supplémentaire de lui donner bonne conscience (mais que fait la police !! Moi, en tout cas je ne fais rien, c’est pas mes affaires, il y a des gens dont c’est le travail, et pis on les chopera avec les caméras…)

  20. 21 Kinou juin 17, 2009 à 6:54

    Marc,
    Si tu me le permets, juste une petite correction : certaines rondes seront prévues jusqu’à 23h et bien évidemment le dialogue sera privilégié par rapport à la repression (cela a d’ailleurs été clairement évoqué).

    KINOU

  21. 22 F.CHAVENT juin 17, 2009 à 12:59

    J’ai lu, avec beaucoup d’attention, le compte rendu de Marc.
    Je trouve très bizarre, de sa part, de me mettre en avant, alors que j’étais un des trente simples citoyens conviés à cette réunion de quartier.
    Je ne suis intervenu que sur deux sujets : le danger de l’incivisme routier et de la drogue et le coté ennuyeux mais compréhensible des barrières pour les riverains en faisant une proposition de bon sens pour leur accès.
    Pourquoi cette attention particulière ? je m’interroge !
    Je m’interroge également sur cette forme de courage qui consiste à désigner nominativement quelqu’un dans un débat, tout en laissant planer quelques sous entendus, tout cela en se « planquant » derrière l’anonymat.

    F.CHAVENT

  22. 23 salut juin 17, 2009 à 8:02

    et ben…..
    Il y a eu dialogue, c’est déjà ça. non?
    de toute façon celui qui critique, est-ce que c’est celui-là qui porte plainte, qui a eu des dommages, etc…..
    alors il y un problème de sécurité, d’une manière ou l’autre il faut le régler, bien ou mal c’est un autre débat….
    le plus courageux c’est celui qui prend la décision de faire qque chose parce que c’est lui que l’on montrera du doigt.
    bonnne journée


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




juin 2009
L M M J V S D
« Mai   Juil »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

Archives


%d blogueurs aiment cette page :