L’avenir et la sécurité alimentaire


A  l’heure où ceux qui le peuvent s’échinent à produire dans leur potager ou ceux qui s’en donnent les moyens achètent des produits locaux et si possible biologiques, un petit article pour vous dire que notre santé passe par notre nutrition et que l’avenir de l’état français passe par l’ achat de biens et denrées produites en France.

Notre président de la république a inauguré son nouveau site internet elysee.fr où vous pouvez relire les discours et déclarations de notre président. On peut donc lire le discours de N.S. du Jeudi 25 octobre 2007 pour la restitution du rapport du Grenelle de l’environnement:

  » L’agriculture est un enjeu majeur. Alors nous ne voulons pas d’une agriculture qui épuise nos sols, d’une agriculture qui utilise de façon croissante des produits chimiques dangereux. » … »Il est grand temps de prendre au sérieux l’usage croissant de produits pesticides, dont nos agriculteurs sont les premières victimes. Je demande à Michel BARNIER de me proposer avant un an un plan pour réduire de 50 % l’usage des pesticides, dont la dangerosité est connue, si possible dans les dix ans qui viennent. »

Ces beaux discours sont écrits avec un soin démesuré et chaque mot est pesé : »…dont la dangerosité est connue…« ! Mais actuellement, puisque l’incidence sur notre santé se joue sur une exposition minime mais quotidienne pendant des années, il y a peu d’études scientifiques qui permettent d’incriminer une substance comme cause d’un symptome. le lien cancer-pesticides est pressenti mais non prouvé.

Les politiques en charge de notre présent et avenir doivent donc décider des mesures à prendre pour protéger notre santé tout en ménageant la production et en arbitrant la lutte des associations de citoyens contre les multinationales du chimique. Si possible dans la direction donnée par notre président…si possible!

voici 2 rapports : observatoire gouvernemental sur les pesticides  

et  le rapport qui provoque la colère des associations environnementale et de santé publique venant de l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST) qui fait un état des lieux en montrant la faiblesse des études concernant le rôle des pesticides dans la santé publique et préconise parmi les conclusions de « favoriser les recherches en biotechnologie végétale permettant de créer des variétés de plantes résistantes aux ravageurs des cultures, évitant ainsi le recours systématique aux traitements phytopharmaceutiques »… 262 pages à lire avec motivation!

Bref: est-ce en adéquation avec le discours du début?

2 Responses to “L’avenir et la sécurité alimentaire”


  1. 1 harrycovert mai 8, 2010 à 9:12

    Inscrivez votre lopin aussi petit soit-il et engagez-vous dans la preservation de la nature:

    « Mon jardin pour la planète
    Acteur volontaire, responsable maintenant et pour toujours !
    Devenez acteur de votre nature, un lien permanent pour la biodiversité en étant responsable. Vous n’êtes plus seul, vous pouvez dorénavant partager vos expériences, vos idées, vos souhaits et attentes en vous inscrivant dans un programme durable, unique et ludique ! Mon jardin pour la planète, l’avenir vous appartient.
    La nature est dans ma nature, mon balcon, ma terrasse, mon jardin peuvent devenir des éléments forts de notre nature. Nous sommes des acteurs de l’environnement, de la santé, du bien être. Mon jardin pour la planète est une action citoyenne, une démarche militante, notre espace peut devenir patrimoine naturel et de respect de la faune et de la flore. S’engager veut aussi dire sensibiliser son entourage, expliquer et convaincre que la protection de son espace passe aussi par le respect de ses voisins. Agir de façon ludique, impliquer les enfants, apprendre à observer et vivre son espace vert de façon différente. Chacun d’entre nous est un grain de sable dans une action écologique, c’est un défi commun et nous comptons sur vous ! Il est temps de totaliser des hectares d’espaces protégés. Un compteur éco responsable sera là pour afficher l’état de notre action volontaire en faveur de la planète. »

    http://ns35607.ovh.net/~jardin/inscription.php?action=load

  2. 2 harrycovert mai 6, 2010 à 6:18

    A lire absolument le dossier pesticide du MDRGF (Le MDRGF – Mouvement pour les Droits et le Respect des Générations Futures, association fondée par ingénieur agronome de l’INRA, Georges Toutain et un enseignant, François Veillerette, se bat depuis 1996 pour soutenir une agriculture saine, respectueuse de l’environnement et donc de la vie et dénoncer les conséquences négatives de l’agriculture intensive utilisant des pesticides et engrais de synthèse)

    http://www.mdrgf.org/2sommpestos.html


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




mai 2010
L M M J V S D
« Avr   Juin »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Archives


%d blogueurs aiment cette page :