premier conseil municipal de 2012


Déjà 73 000 euros pour un port qui n’est même pas construit, et tout le conseil est d’accord!

Oups la boulette: la minorité a voté contre! Pardon

compte-rendu de la mouche ici

30 Responses to “premier conseil municipal de 2012”


  1. 1 Nicolas Zielinski février 29, 2012 à 11:56

    Désolé d’avoir fait si long… je m’emporte

    Une solution à votre questionnement M Février 2012 :

    http://www.negawatt.org/telechargement/SnW11//Scenario_negaWatt_2011-Dossier_de_synthese-v20111017.pdf

    à vous de lire

  2. 2 la commère février 25, 2012 à 3:41

    février 2012 mes excuses pour mes recommandations idiotes, allumez tout, lisez tout! je m’emporte quelquefois à chaud sur ce blog!! je n’ai pas de solutions alternatives toutes faites pour remplacer les centrales nucléaires! peut être allez voir le barrage de Vouglans, joli ballade dans le Jura à visiter, leur demander pourquoi toutes les petites centrales hydroliques de la rivière d’Ain ont été fermée depuis quelques années (j’ai assitée sur 15 ans à la fermeture, ayant mon frère qui était le dernier technicien d’abord de Vouglans à Bourg puis de Lons à Bourg, malheureusement plus en vie pour m’en dire plus!) quelques dizaines d’usines qui faisaient vivre quelques familles EDF, qui fournissaient des KW si mes souvenirs sont bons dans l’Ain;le Jura… aujourd’hui combien de réacteurs en France? et nous avons été obligé d’importer de l’electricité d’Allemagne!!! de qui se moque t’on? depuis nos échanges sur ce blog, la Cour des Comptes (qui nous lit régulièrement!) nous apprend le désastre économique de notre entêtement nucléaire! ok, nous avons depuis 1945, un retour à donner à l’armement, aux lobbies militaire mais SVP un peu de réalisme sur là où cela nous emmène, surtout les générations futures! des recherches alternatives sont possibles si on leur donne des moyens, et même si en tant qu’actionnaire d’EDF il est possible de se réjouir c’est la bourse ou la vie! brigands va!!

  3. 3 FEVRIER 2O12 février 19, 2012 à 4:42

    j’ai lu le TRES LONG rapportde NICOLAS Z. mais je n’est toujours pas trouvé la solution du remplacement du nucléaire tout ce que j’ai lu me donne pas la réponse d’une solution pour le remplacer
    jj’étends vite mon ordi et aussi ma radio pour faire plaisir à LA COMMERE
    j’oublie monsieur NICOLAS Z. faire plus court on comprends bien avec que quelques lignes MERCI J4AIME BIEN TOUS VOS COMMENTAIRES ET VOS EXPLICATIONS

  4. 4 la commère février 10, 2012 à 12:27

    février 2012, éteignez votre radio , chantez maintenant!

  5. 5 Nicolas Zielinski février 9, 2012 à 8:29

    Début de réponse à Février 2012 :
    A Bourg en Bresse, l’association Hélianthe organisera une conférence-débat sur le scénario Négawatt, le mercredi 7 mars, 19h, Bourg-en-Bresse.

    Qui est Hélianthe? Association qui a pour principal objet de contribuer à promouvoir, coordonner et développer des actions tendant à économiser l’énergie, utiliser les énergies renouvelables, préserver les ressources, protéger et valoriser l’environnement dans une logique de développement durable. Le président d’Hélianthe est André Philipon (DVG), maire de Thoissey et vice-président du conseil général.
    Hélianthe n’est donc pas un nid d’écologistes extrémistes.
    Qui est négaWatt ? C’est une association de 24 experts (http://www.negawatt.org/la-compagnie-des-negawatts-p8.html) qui ont élaboré un modèle pour réduire les gaz à effet de serre et réduire le recours à l’énergie nucléaire. Ils ne sont pas anti nucléaire par nature, mais le sont pas raison.
    C’est le seul modèle économique et énergétique qui ait été réalisé en France! Même le gouvernement n’en propose pas! Idem pour EdF, Aréva … !

    Personnellement je veux bien discuter pour ou contre le nucléaire mais il faut discuter avec un modèle ! Car tout est lié :
    Par exemple, pour réaliser ce scénario négaWatt, il a fallut réaliser un autre modèle qui concerne l’exploitation des terres agricoles, forestières, urbaines… Cet autre scénario, « Afterres2050 » est aussi le seul en ce domaine. Cet « Afterre2050 » permet de définir les besoins et les ressources énergétiques qui impacterons le modèle négaWatt. Etc… La modélisation est complexe et immense.

    Pour revenir sur le nucléaire :
    Les déchets nucléaires ont une durée de nuisance de 241.000 ans.
    Réfléchissons un peu sur ce que signifie cette échéance … Il y a simplement 12.000 ans que faisait l’homme? Apparition de l’élevage et de la culture, invention de l’arc et des flèches, création des menhirs et des dolmens. La vraie préhistoire.
    Si cet homme du néolithique avait construit des centrales nucléaires … on aurait encore des déchets à surveiller et à protéger pendant … 229.000 ans !
    Pensons aux dictatures et aux barbares qui ont traversés la France depuis… Imaginons qu’ils aient utilisé les déchets nucléaires comme bombes sales contre leurs ennemis…
    Bref, on voit bien que le nucléaire impose des réflexions inimaginables.
    Revenons à notre époque :
    1/ que faire des déchets nucléaires ?
    Lors de la création de la filière nucléaire en France, l’Etat et les savants fous ont fait un pari sur l’avenir : Dans le futur, on saura retraiter les déchets ! On ne sait toujours pas et on ne saura jamais. Echec du réacteur SuperPhénix qui était sensé bruler une part des déchets… La mauvaise blague Superphenix a coutée 9.7 milliards d’euros aux contribuables. Evidemment pas dans le prix de l’électricité mais dans les impôts.
    Donc, on est bien embêté !
    Alors, l’Etat va sûrement les enterrer à Bure dans l’argile. Or il y a des microfailles dans lesquelles s’infiltre l’eau de pluie. L’argile soit disant imperméable (à mon sens l’argile devrait donc être complètement sèche or ce n’est pas le cas) doit enfermer à jamais les déchets. La radioactivité doit dissoudre avec le temps le béton et le verre qui enferment les déchets. Puis les déchets vont être en contact avec l’argile humide, chargé en sel et en pyrite. La pyrite s’oxydera et se transformera en acide sulfurique. Vous pouvez lire sur ce lien le problème de la pyrite dans le bâtiment : http://www.centreieb.com/Articles/pyrite-quand-tu-nous-tiens.html Il est donc probable que le dégagement gazeux élargira les microfailles et donc l’écoulement des fluides radioactifs vers l’extérieur et le bassin parisien.
    2/ Programme de recherche nucléaire ITER ?
    Autre possibilité, la fuite en avant encore une fois : on nous promet que l’homme saura réaliser un jour la fusion nucléaire. C’est vraiment impossible à réaliser, car il faut créer un bain de fusion de 100 à 150 millions de degrés et aucun matériau ne résiste. Mais l’Etat va le faire quand même avec votre argent. ITER c’est 10 à 15 milliards d’euros prévus. Il va produire 30.000 tonnes de déchets radioactifs, et ne produira pas d’électricité. Oui vous avez bien lu, ITER va même consommer de l’électricité en grande quantité pour produire la chaleur et placer en lévitation le bain pour qu’il ne touche pas les parois du réacteur. Voila ce qu’a déclaré un certain C. Allègre à L’Express le 30 mai 2005: « ITER n’est pas un réacteur, c’est un engin destiné à la recherche fondamentale, un engin qui offre peu de chance de réussite ».
    ITER consommera du deutérium et du tritium, formes rares d’hydrogène. Donc ITER est incapable de bruler les déchets nucléaires ! De plus il faudra dépenser 20 millions de dollars pour fabriquer les 2kg de Tritium, combustible nécessaire au fonctionnement du laboratoire nucléaire.
    L’objectif d’ITER est d’ici 30 ans de produire 10 fois plus d’énergie qu’il n’en consomme pendant… 6 à 7 minutes.
    Et si l’expérience échoue, s’il y avait un accident nucléaire ? D’après le Prix Nobel M Koshiba « ITER est extrêmement dangereux du point de vue de la sureté et de la contamination environnementale. (…) Le tritium est hautement toxique avec une dose mortelle de 1mg ». Les 2kg de tritium présents dans ITER « pourraient tuer 2 millions de personnes. (…) Le flux radioactif de 2kg de tritium est à peu près du même niveau que celui produit par l’accident de Tchernobyl »
    Le professeur de physique, Pierre Gilles de Gennes, deux fois Prix Nobel de physique, déclarait dans Les Echos – le 12 janvier 2006 : « je trouve que l’on consacre beaucoup trop d’argent à des actions qui n’en valent pas la peine. Exemple, la fusion nucléaire. (…) Quoique grand défenseur des grosses machines communautaires il y a trente ans, (…) je n’y crois malheureusement plus, même si j’ai connu les débutes enthousiastes de la fusion. »
    Après ITER, il devrait y avoir le programme « DEMO »
    3/ Démantèlement des centrales actuelles ?
    Les britanniques ont provisionné 103 milliards d’euros pour démanteler 23 réacteurs nucléaires. En France, on ne sait toujours pas le chiffre exact ! Nous avons 58 réacteurs … Edf avait provisionné 16 milliards d’euros mais en a déjà perdu 2.2 milliards dans des placements boursiers risqués….
    Brennelis, tout petit réacteur a été démantelé pour 480 millions au lieu des 20 millions prévus.
    Donc il n’y aura pas assez d’argent. Mais EdF a commencé le démantelement des centrales. Les restes contaminés des centrales du Bugey, Brennellis, Saint-Laurent, Chinon-Chooz et l’ex SuperPhénix de Creys Malville seront stockés dans un entrepôt nommé ICEDA dans la centrale du Bugey à moins de 40 km d’ici. ICEDA : bâtiment de 8000m² capable de stocker 2000tonnes de déchets radiactifs coulés dans du béton… pendant 50 ans.
    Je serai étonné que dans 50 ans, l’Etat déplace les blocs de béton radioactif. Et pout les mettre où ? C’est donc un stockage définitif !
    4/ La Hague,
    Depuis la ratification de l’accord international interdisant de rejeter en mer les déchets radioactifs…par bateau, la France le fait depuis La Hague à l’aide d’un tuyau. La Hague « retraite » les déchets nucléaires de nombreux pays « partenaires ». Ainsi, la Hague rejette l’équivalent de 33 millions de futs de 200 litres par an, soit 400 m3/jour !
    La Hague rejette aussi du Krypton 85 radioactif dans l’air. Ce nuage n’est pas mesuré en France. Le nuage est régulièrement repéré par les universités de Belgique, Suisse, Danoises… C’est 1000 becquerels en continu ! Ainsi en un an, La Hague rejette plus de Krypton dans l’air que toutes les explosions nucléaires cumulées.
    En réalité 80% des rejets radioactifs proviennent des usines de retraitement. Beaucoup de pays ont renoncé à ce retraitement, car il y a plus dissémination à cause de la Hague qu’à cause de toutes les centrales.
    Alors, La Hague, pourquoi faire ?
    Pour créer du MOX, combustible des EPR (Flamanville et Finlande). Le combustible MOX n’est presque pas utilisé à travers la planète car son coût est trop important et les risques sont très élevés. Le MOX sert surtout à entretenir une filière qui permet de construire des bombes nucléaires.
    Ainsi lorsque la France vend des EPR, elle permet au pays client de créer des bombes atomiques : avec ce qu’il y a de MOX dans un réacteur EPR, après séparation, il y a de quoi construire 1200 bombes atomiques au plutonium de 10kg chacune. Comment faire la séparation pour un pays qui voudrait se doter de la bombe ? Avec un atelier de chimie agro-alimentaire !!
    http://www.greenpeace.fr/stop-plutonium/dossiers/WISE_terrorisme_nuc.pdf
    Voila donc pourquoi certains pays veulent des EPR, donc du MOX.
    Je pourrais en raconter encore des pleines pages ! Mais je vais m’arrêter car vous en avez déjà assez lu et je ne voudrai pas être tenu pour responsable de votre déprime.
    Pensez simplement que si un Tchernobyl ou un Fukushima se produit en France, ce sera fini de l’agriculture, de la gastronomie française, du tourisme, de l’image de marque de la France et des produits de luxe.
    Souvenez vous aussi que le Japon est LE pays technologique dans lequel rien ne pouvait arriver !
    Votez Europe Ecologie Les Verts. Votez Nicolas Zielinski aux élections législatives.

    Petits souvenirs de Tchernobyl, attention, personnes sensibles s’abstenir :

  6. 6 Nicolas Zielinski février 9, 2012 à 12:48

    J’avais oublié de citer les projets de port de plaisance d’Anse et peut-être de Villefranche

  7. 7 Nicolas Zielinski février 9, 2012 à 12:46

    Macon va construire le troisième port de plaisance de France!
    Pont de Vaux risque donc de se vider au profit de Macon.
    Aussi n’oublions pas les constructions des ports de Lyon Confluence, Roanne, Auxerre…
    Il existera donc beaucoup de parking à bateaux qui seront concurrentiels. Je craints donc qu’il y ait plus de places que de bateaux.

    La sagesse d’un maire d’une ville comme la notre, devrait donc lui imposer de reporter les travaux. Dans quelques années, on peut espérer voir la sortie de crise économique. Nous pourrons aussi constater les effets des constructions sur le marché de la plaisance fluviale et l’évolution des ports de plaisances locaux.

    Personnellement, je pense plutôt que dans le futur, les touristes et propriétaires de bateaux embarqueront depuis les grandes villes (Lyon, Macon, Roanne, Auxerre…), c’est-à-dire depuis les lieux de résidences. Par conséquent, ils auront besoin de quais pour pouvoir faire une halte fluviale à Montmerle. Il faudrait pour cela être performant sur l’offre de services proposés par les commerces de la commune. Et peut-être, si besoin, prolonger les quais pour pouvoir stationner…

    En outre, il faut savoir que l’emplacement du projet de port de plaisance est un emplacement à protéger pour ses eaux de surfaces, ses eaux souterraines, c’est une zone inondable, proche d’une Zone Naturelle d’Intérêt Ecologique, Faunistique et Floristique, proche d’une zone humide, proche d’une zone d’intérêt stratégique pour la ressource en eau, en limite du site classé du Val de Saône.
    Bref, si la zone est depuis toujours une zone presque naturelle, ce n’est pas sans raison. Bien sûr, on le sait tous, il sera possible de construire le port malgré les problématiques précédemment citées.

    Il faudra donc réaliser un fort emprunt communal, ou bien réaliser un Partenariat Public-Privé qui revient à payer une redevance à très long terme.
    Je vous demande de lire ce lien sur le PPP. http://fr.wikipedia.org/wiki/Partenariat_public-priv%C3%A9

  8. 8 FEVRIER 2012 février 8, 2012 à 9:49

    J’entends à la radio le manque de puissance pour E.D.F. si nous n’avions pas les centrales nucléaire comment ferions nous ?

  9. 9 mireille février 3, 2012 à 5:22

    alors quoi de froid cette semaine à la mairie, ou de chaud

  10. 10 CORBEAU ROSE février 2, 2012 à 11:55

    réponse à anonyme je pense que si les personnes de la minorité quittent

    le conseil car leur vote n’est jamais retenu vous devez être bien renseigné
    pouvez vous me dire pourquoi les élus de la majorité partent
    j’attends une réponse MERCI

  11. 11 Marielle Thomas février 1, 2012 à 12:11

    C’est vrai il faut regarder tous les éléments pour juger de la situation et se dire que ce n’est pas toujours facile d’être rabroués lorsque l’on fait des remarques ou que l’on demande des explications, parfois ne pas avoir de réponses quand on pose des questions et être tenus à l’écart de tous les vrais débats avant prise de décision et que beaucoup de personnes inscrites sur la liste minoritaire aujourd’hui n’ont pas eu envie ou n’ont pas eu la force de vivre ça.
    Ceux qui l’ont participent dans la mesure de la place laissée afin de faire entendre une autre voix, poser quand même des questions et pointer les incohérences et alerter, et, selon, proposer d’autres choses lors des commissions.
    Techniquement ça ne sert à rien puisque la majorité fait bloc et loi mais nous sommes en démocratie et il est important d’être contredis et questionnés quand l’intérêt général est en jeu.
    En tout cas, pour ma part, c’est comme ça que je vis mon mandat de conseillère. Je ne suis pas opposée par principe (cf. les comptes rendus des conseils municipaux) et collabore lorsque les projets et actions proposées me semblent en adéquation avec l’intérêt général mais je reste en alerte et en éveil.
    C’est peu et c’est beaucoup à la fois.

  12. 12 Anonyme janvier 31, 2012 à 11:40

    Je vois « 8ème démission pour la majorité », et combien pour la minorité? Il faudrait faire un pourcentage par rapport au nombre d’élus. Ca pourrait être intéressant et surprenant! Il y en a un bon nombre (de la minorité) qui ne suive pas (ou n’ont pas suivi) le mouvement de leur groupe! Il faut regarder tous les éléments pour juger de la situation…

  13. 13 noël janvier 30, 2012 à 6:17

    Je rêve!!
    Monsieur le Maire persiste dans un projet fou.
    Comment peut il un instant imaginer qu’une telle infrastructure puisse demain trouver son financement?
    Sait il que non contents de vérifier le coût de tels travaux, les prêteurs, si il en trouve, rechercherons notre capacité de remboursement , à savoir notre capacité à lever des impôts nouveaux.
    Que l’on ne vienne pas dire que des investisseurs privés s’intéresseront à cette opération.Pour ce faire , il leur faudra trouver un retour sur capitaux investis que nulle étude commerciale ne semble conforter.
    Monsieur le Maire peut il nommer ces investisseurs qui selon lui s’intéressent à ce projet?Il semble que non.. car il n’en connait probablement pas .
    Non je ne rêve pas..je cauchemarde.

  14. 14 BELLE DE NUIT janvier 28, 2012 à 10:12

    J’aimerai que l’ont m’explique sur toutes les personnes de la majorité que tout le monde disent OK pour le port serait il payer pour toujours dire OUI aucun NON
    je ne comprends vraiment pas

  15. 15 La commère janvier 27, 2012 à 10:58

    Bof! subventions à la Croix Rouge 300€ en 2010 (150€ à la Banque alimentaire)!! alors , que , rappelez vous « les gens de Montmerle ont faim aussi »…
    non Pierre n’allez pas sur ce chemin caillouteux avec des croix à chaque Carrefour…surtout rouge d’ailleurs…

  16. 16 pierre janvier 27, 2012 à 6:52

    vous allez être obligé de donner des comptes à nous tous sur votre projet de port de plaisance, alors que les tiroirs sont vides, les assiettes et les frigos ont du mal à se remplir, j’attends que la croix rouge vienne nous solliciter, nous saurons ou lui dire d’aller chercher de l’argent, mais je crois que la croix rouge et vous s’est une histoire d’amour

  17. 17 jean janvier 27, 2012 à 6:22

    Monsieur le Maire Jean-Christian Forestier veut laisser quelque-chose de son passage comme maire pendant ses 6 années d’élu, mais je crois que nous allons pendant des années ét années encore se rappeller de son passage lorsque nous recevrons nos impôts fonciers et habitations à payer

  18. 18 mireille janvier 27, 2012 à 6:16

    Notre groupe de copains a lu le greffier, et nous nous demandons pourquoi vous François Chavent ne faîtes rien pour arrêter celui qui décide sans consulter, sans réflèchir, faudrait peut-être lui rappeller que ce ne sont pas ses sous à lui, mais ceux des MONTMERLOIS, et n’y a-t-il pas des autorités supérieures pour dénoncer le gouffre dans lequel nous glissons lentement mais surement, et nous nous répétons: que font les conseillers et adjoints majoritaires, il faut leur dire que le NON exciste, et le dire en réunion de conseil et pas entre amis pendant des fêtes qu’ils ne sont pas d’accord

  19. 19 lolotte janvier 26, 2012 à 1:11

    Au lieu de dépenser pour une étude, il serait plus judicieux de prévoir la réfection du chemin des Mûriers et du chemin du Peleu, mais c’est loin du centre ville et ça n’intéresse pas Monsieur le Maire. Concernant le chemin du Peleu, on ne le refait pas car ça oblige les véhicules à rouler plus doucement…. alors pourquoi refaire les autres voiries, nous ne sommes plus au temps des diligences, alors un peu de bon sens …

  20. 20 Anonyme janvier 26, 2012 à 12:50

    Chere JANVIER
    si vous souhaitez contacter la Mouche du Coche, veuillez vous servir du lien « contactez nous » dans le menu de droite. n’oubliez pas de mentionner une adresse mail à laquelle nous pourrons vous répondre. Concernant les informations municipales vous pouvez toujours contacter la mairie par leur site ou envoyer un courrier adressé au conseil municipal.

  21. 21 un votant janvier 25, 2012 à 6:16

    je voudrai bien savoir ce que le maire de montmerle reproche par l’envoi d’un courrier au président de la communauté de commune et la teneur de ce courrier, pourquoi est-ce secret, à part si cela est privé, mais alors l’envoi du couurier doit être adressé à son domicile, ce qui je crois n’est pas le cas

  22. 22 citron-concrit janvier 25, 2012 à 6:09

    les montmerlois n’ont pas le moral, le chemin des mûriers est dans un état lamentable, les élus ne pensent que port de loisirs, à croire qu’ils ont les poches pleines pour aller faire du bateau, du jet-ski, et boire le champagne sur leur plage privé, et bien, ils sont les seuls à avoir les poches pleines de pognons, allez réveillons-nous montmerlois

  23. 23 mireille janvier 25, 2012 à 4:57

    je suis étonnée que les conseillers de la mojorité disent amen au maire pour la construction du port, alors que les fins de mois sont difficiles chez tout le monde comme chez eux, peut-on m’expliquer pourquoi un oui bête à chaque conseil

  24. 24 gnagnagna janvier 24, 2012 à 12:40

    Hors conseil on dit qu’on est contre, en conseil on vote pour ! Allez comprendre….
    Tous les conseillers ont ils un chiffrage prévisionnel leur permettant de voter en conscience ? certainement pas.
    Tous ces euros pour savoir peut etre la vérité, c’est cher, très cher……..!

  25. 25 BELLE DE NUIT janvier 23, 2012 à 5:31

    JE SUIS d’accord avec peleu sienne il y a bien d’autre chose à faire qu’un port qui va servir à qui ? certainement pas aux MONTMERLOIS c’est un objet de prestige;;;;;; et la majorité comme d’habitude marche
    ils sont vraiement NUL et dire que j’ai voté pour eux je me demande si une seule fois il exprime leur opinion jamais ils ne disent quelque chose je me demande pourquoi ils sont au CONSEIL j’espére que pour 2O14 nous trouverons des gens économe je constate aussi que certain conseils sont trés souvent ABSENT
    et donne des pouvoirs ils devraient partir

  26. 26 Anonyme janvier 23, 2012 à 9:08

    RAS LE BOL
    J’espère vraiment que les conseillers de la majorité sont persuadés de bien faire car après 2014 ils vont en entendre des reproches, et après tout bien mérités (surtout pour les adjoints qui eux sont rémunérés pour leurs actions) car ils ont le pouvoir de dire non, de dire on n’est pas d’accord et SURTOUT DE PARTIR comme certains le font, ce n’est pas après 2014 qu’il faudra dire « on n’était pas d’accord mais…. »

  27. 27 peleu-sienne janvier 22, 2012 à 11:17

    Ce projet de port, encore beaucoup d’argent dépensé, alors qu’il y a tant à faire ailleurs. Que rapportera celui-ci à la commune, rien ou si peu.

    En pleine saison estivale, la halte fluviale est rarement à saturation alors qu’il est nécessaire d’utiliser l’argent du contribuable à bon escient.

  28. 28 Rectifieur janvier 22, 2012 à 9:50

    La minorité a voté contre, comme elle s’en explique sur le blog du Greffier.

  29. 29 Rectifieur janvier 21, 2012 à 8:21

    Non, tout le conseil n’est pas d’accord avec le projet de port tel qu’il est proposé. La minorité a voté contre l’autorisation de dépenses pour des nouvelles études.

  30. 30 simplicité janvier 18, 2012 à 9:51

    toujours mieux,toujours plus,folie des grandeurs,insatisfaction,que faire de l’argent du contribuable , on ne peut plus vivre tout simplement , il est plus aisé de monter les gens les uns contre les autres au lieu de les réunir pour obtenir des projets constructifs et réalisables


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




janvier 2012
L M M J V S D
« Déc   Fév »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Archives


%d blogueurs aiment cette page :