Analyse de déchets selon mister Z


_ Par qui est organisé la filière emballages et leur élimination ?

NZ : Par « Eco-Emballages ».

_ Qui a mit place « Eco-Emballages » ?

NZ :   Brice Lalonde.

_ Qui ça ?

NZ :   C’était le leader du parti politique « Génération Ecologie ».

_ Il fait parti des « Verts » ?

NZ : Non, « Génération Ecologie » c’est les écologistes de droite.

_ Ca existe ?

NZ :   Oui

_ Tu dis n’importe quoi !

NZ : Non, Jean-Louis-Borloo était l’un des fondateurs de Génération Ecologie en 1990. Mais, il faut dire que « Génération Ecologie » avait eu en plus, l’appui appuyé de François Mitterrand qui s’inquiétait de la monté des « Verts » et qui espérait diviser la droite. C’est pour cela que deux ans après la création de ce parti, Brice Lalonde était aux affaires…

_ C’est diviser pour régner !

NZ :   Oui, c’était un fin tacticien notre président !

_ Au fait Borloo, le ministre de l’Ecologie sous Sarkozy ?

NZ : Oui celui-là même.

_ Il est partout ce Borloo. Il a même été l’avocat de Bernard Tapie.
NZ :   Oui, ils sont bien plus qu’amis. Mais revenons à notre tri sélectif : Eco-Emballages est une société anonyme dont les actionnaires et les administrateurs d’Eco-Emballages sont des représentants d’industriels et d’entreprises intervenant dans le domaine de la « grande consommation » : Evian, Unilever, Coca-Cola, L’Oréal, Heineken …

_ Les entreprises de l’emballage et de l’agro-alimentaires, donc celles qui produisent les déchets, sont les actionnaires ?

NZ :   Oui, c’est tout à fait exact.

_ C’est étrange. Elles sont donc parties prenantes ! Mais quelles sont les activités d’Eco-Emballages ?

NZ :   Il y en a plusieurs mais retenons ceci :

1/ mieux récupérer les emballages ménagers consommés en dehors du foyer, par exemple sur les aires d’autoroute ou dans les gares ;
2/ harmoniser les consignes de tri ;
3/ favoriser la réduction des déchets en amont ;
4/ informer le citoyen ;
5/ percevoir les contributions des entreprises ;
6/ prendre en charge 80 % des coûts d’un service de collecte et de tri lorsqu’un taux national de recyclage des déchets ménagers de 75 % sera atteint, au lieu de 67 % actuellement ;

_ Si je comprends bien, les entreprises productrices d’emballages organisent à travers « Eco-emballages » la politique de réduction des emballages. C’est bizarre. Je dirais même que c’est impossible.

NZ :   Oui. Mais ce qui est plus fort, c’est qu’on atteindra probablement jamais 75% de tri avec un tel système, car Eco-Emballages supporterait 80% des coûts. Ils ne sont pas masochistes…

_ Oui les entreprises de l’emballage ne semblent pas avoir intérêt à atteindre ces fameux 75%.

NZ : Tout à fait.

_ Revenons au SMIDOM. Qu’est ce qu’il fait là dedans.

NZ : Et bien, Eco-emballages s’occupe des futurs déchets notamment lors de leur production et le SMIDOM s’occupe de récolter et de traiter ces mêmes déchets.

_ Comment le SMIDOM est-il financé ?

NZ : par les taxes, comme la Taxe d’Enlèvement des Ordres Ménagères, et des soutiens financiers comme celui d’Eco-Emballages.

_ Encore eux ? Je croyais qu’ils n’intervenaient pas à ce niveau.

NZ : Eco-Emballages fait ainsi une distribution d’argent aux différents syndicats intercommunaux qui gèrent les déchets. Le lien qu’ont les syndicats avec Eco-Emballages ressemble aux liens qu’entretiennent les toxicomanes et leur dealer.

_ T’y vas fort !

NZ : Non, je ne crois pas. Le SMIDOM déclare qu’en 2007, il a touché plus de 62000 euros de la part d’Eco-Emballages. Ainsi, le SMIDOM ne dénonce pas ceux qui organisent la filière des emballages, c’est-à-dire Eco-Emballages. Il pourrait le faire. Eco-Emballages ne favorise pas la réduction des déchets en amont contrairement à la charte. Mais je crois que le SMIDOM n’a pas intérêt à dénoncer Eco-Emballages sinon il risquerait de ne plus être financé correctement.

_ D’où la métaphore du toxicomane et du dealer !

NZ : Oui.

_ Oui en effet ce système n’est pas efficace, il y a de plus en plus de déchets… Mais, cela ne nous dit pas pourquoi on passe à un système plus cher avec la mise en place de la redevance incitative…
NZ : J’y viens justement, c’est Jean-Louis-Borloo, Ministre de l’écologie de l’époque qui lance le Grenelle de l’Environnement.

_ Avec Nicolas Sarkozy.

NZ : Oui tout à fait, c’est le retour de l’écologie de droite. Lors des Grenelles de l’environnement,  beaucoup de choses ont été mises sur la table et discutées. Mais, la montagne a accouché d’une souris, ou plutôt de 5 souris : isolation des bâtiments, tramway, TGV et taxes incitatives et bonus-malus. Evidement les grandes opérations d’aménagements voient le jour pour alimenter en chantiers publics les grandes sociétés de BTP. Les isolations de bâtiments permettent offrir du travail aux artisans. Le reste permet de récolter de l’argent.

_ Qu’est ce que tu aurais voulu de plus ?

NZ : par exemple, la normalisation des emballages et leur consignation. Ainsi ce serait fin d’Eco-Emballages et  le début de la reprise en main de cette filière par l’Etat et donc par les citoyens.

_ C’est pour quand ?

NZ : Ca, c’est une autre histoire.

_ Oui, revenons à l’augmentation de la Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères. Pourquoi augmente-t-elle ?

NZ : Le SMIDOM est obligé de répondre aux lois issues du Grenelle de l’environnement. Donc, il est obligé de mettre en place une redevance incitative pour favoriser la diminution de la quantité de déchets. Donc, on paiera au nombre de levées.

_ Donc vous êtes d’accord avec le système.

NZ : Je pense que c’est une incitation mal ciblée. Evidemment, certaines personnes qui utilisent les couches seront désavantagées, cela je l’avais déjà écrit l’année dernière. Heureusement le SMIDOM pense mettre un système particulier de sacs pour les couches culottes.

_ Ouf, pour les nounous !

NZ : Attention, ça va encore plus loin : les personnes qui déjeunent chez elles en journée seront aussi désavantagées par rapport aux personnes qui déjeunent dans leur restaurant d’entreprise. Donc, au final, ceux qui paieront le plus seront les chômeurs qui déjeunent chez eux ou bien ceux qui travaillent chez eux. Comble de l’ironie ce sont aussi des écologistes convaincus qui ont réussi à s’organiser en pratiquant le télétravail pour économiser des trajets et du carburant…

_ En effet, ça va loin…

NZ : Sans compter que les plus démunis ne partent pas en vacances, tandis que les plus riches iront déposer les déchets ailleurs et donc économiseront sur leurs levées.

_ C’est vrai que pour certains c’est plus injuste que pour d’autres. Mais ça ne dit toujours pas pourquoi la TEOM augmente.

NZ : Mais comme tu le sais tout augmente : par exemple EDF augmentera ses prix de 30% d’ici 2017 sans abandon du nucléaire. Où est le gain de qualité pendant ce temps ? Evidemment la prise de décision est lointaine alors les citoyens ne se mobilisent pas.

_ Tu continues à t’égarer !

NZ : Oui j’arrête. Il y a beaucoup de frais fixes. Le camion passera quand même devant chez la maison. Il ramassera moins de containers mais le voyage sera le même. Donc, le chauffeur et les deux acrobates à l’arrière du camion seront quand même payés.  C’est pourquoi, il sera difficile de diminuer les coûts.

_ Donc tu ne vas pas signer la pétition ?

NZ : Je n’ai pas encore dit cela.

_ T’es compliqué !

NZ : Comme tout argumentaire, il y a du vrai et du faux, du bon et du mauvais.

_ Qu’est ce qu’il y a de faux ?

NZ : Et bien par exemple, Bruno Meunier dit qu’aujourd’hui qu’il bénéficie de 104 levées. Bigre ! Bougre ! Je le connais en petit peu, et je peux te dire qu’il n’est pas resté toute l’année à Montmerle et qu’il n’a pas fait les 104 levées.

_ Tu chipotes !

NZ : Non, j’exagère moi aussi.

_ Tu n’es donc pas d’accord avec lui ?

NZ : Son argumentaire est biaisé. Il dit qu’il y trois personnes dans son logement. La moyenne des ordures ménagères est de 230 kg par habitant. Sa famille produit donc 690kg/an. Par ailleurs, il aura l’obligation d’utiliser une poubelle de 120 litres. La TEOM lui ouvre droit à 18 levées. Donc 18 x 120 litres = 2160 litres. Le SMIDOM va donc récupérer jusqu’à 2160 litres/an de déchets à la famille Meunier. Le contenu de ses poubelles devra donc être d’environ 0,32kg / litre.

_  Quoi ?

NZ : 0,3 kg /litre, c’est justement la densité des déchets en mélange. Regarde sur ce tableau :  http://www.dechets.picardie.fr/spip.php?rubrique84

_ C’est le DIB ?

NZ : Oui, c’est ça. Ce qu’on le constate avec ce tableau, c’est la densité. Si la famille Meunier reste dans la moyenne nationale, il ne devrait pas payer plus cher que maintenant. Le seul inconvénient, c’est qu’il faut retarder au maximum la sortie du container poubelle. Certainement que la famille Meunier ne devrait même pas s’obliger à tasser ses déchets dans le conteneur ou ne devra pas s’obliger à faire des efforts particuliers lors de ses achats.

_ Donc t’es pour la réforme ?

NZ : Non plus, et pour deux raisons : les problèmes d’égalité que j’ai évoqué précédemment et parce que le problème est mal géré par Eco-Emballages comme je l’ai déjà dit. Mais je ne signerai pas cette pétition car le calcul est faux et elle s’adresse au SMIDOM qui est coincé entre l’enclume et le marteau. Il faudrait mieux l’adresser au ministère de l’Environnement. Mais cette pétition a le mérite d’exciter et d’inciter au débat. Donc je la soutiens moralement.

_ Bien vu, as-tu terminé ?

NZ : Oui.

Voici la charte d’Eco-Emballages :
http://www.bulletin-officiel.developpement-durable.gouv.fr/fiches/BO201022/DEVP1027662A.pdf

Quand Eco-Emballage aide le SMIDOM :
http://www.smidom-thoissey.org/spip.php?page=imprimir_articulo&id_article=46

EDF +30%
http://bourse.lesechos.fr/infos-conseils-boursiers/infos-conseils-valeurs/infos/france-hausse-de-30-des-prix-de-l-electricite-d-ici-a-2017-cre-855840.php

Tableau de conversion des volumes de déchets en poids :
http://www.dechets.picardie.fr/spip.php?rubrique84

Nicolas Zielinski

20 Responses to “Analyse de déchets selon mister Z”


  1. 1 Anonyme janvier 4, 2014 à 12:59

    Rue de St-Trivier, les poubelles sont éventrées à même la rue et le trottoir depuis plusieurs jours

  2. 2 Une habitante de Montmerle janvier 3, 2014 à 8:07

    « On nous laisse à penser qu’il faut dés maintenant n’utiliser que le nouveau container…Intox  » . Pourrais je savoir pourquoi il s’agit d’intox?..Jusqu’à preuve du contraire, les conteneurs ne sont pas vidés si ils ne sont pas « conformes »? Ou aurais je mal compris?

  3. 3 à Michel Boyard décembre 31, 2013 à 2:28

    Où voyez vous cela ? :
     »
    Pour conclure,je trouve indécent que l’enquête de dotation des bacs du Smidom soit directement mis en ligne par l’agence de communication  » L et M associés « qui a vendu ses services au Smidom pour nous faire avaler la bonne parole. On nous prend vraiment pour des idiots,car étant directement sur le site de l’agence « L et M associés, »vous pourrez voir les méthodes utilisées pour nous rallier à la cause .Rendez vous sur la page enquête de dotation de bacs,et de là,consultez le site de l’agence, » L et M associés « ,c’est édifiant…
     »
    Je n’ai pas compris ce passage ?

  4. 4 Peleu-sienne décembre 28, 2013 à 9:05

    Deux décharges sauvages chemin du Peleu, pour l’instant se sont des feuilles, des troncs d’arbres très gros, ce n’est que le début. Que fait la Mairie ?

  5. 5 Michel Boyard décembre 27, 2013 à 1:54

    Michel Boyard
    Les municipales approchent,c’est une occasion unique de refuser le projet ,hélas déjà bien avancé.
    On nous a imposé un nouveau container,faute d’une information transparente…On nous laisse à penser qu’il faut dés maintenant n’utiliser que le nouveau container…Intox !
    Le plus grave se situe sur un autre registre; L’hygiène,la salubrité publique,l’environnement de nos campagnes.
    Le slogan SMIDOM DE THOISSEY, GARDONS LA NATURE PROPRE
    présent sur nos nouveaux containers est un appel au refus de ces nouvelles dispositions ! OUI,BIEN SÛR,GARDONS LA NATURE PROPRE, impossible à tenir avec le racket à venir.
    Nous pouvions tous constater que grâce aux déchèteries,la nature respirait de nouveau et les décharges sauvages devenaient des exceptions .
    Si rien ne change dans ce projet, nous allons de nouveau rencontrer des décharges sauvages,des incinérateurs privés et durant les mois d’été un développement de microbes et virus et enfin être soumis à des odeurs jusque là réservées aux zones de traitement des déchets..
    L’augmentation de la future taxe est indéfendable de la part des coauteurs de cette parodie de pseudo démocratie sous couvert de soi- disant écologie.
    Nous pourrons alors nous enorgueillir de rejoindre sur ce chapitre nos amis du Maghreb,des Balkans ou du Moyen orient ( genre le Caire ) sur un traitement moyenâgeux de nos CHÈRES ordures .
    Ne désarmons pas,faites circuler la pétition,bien soudés,nous pouvons faire plier le Smidom, observons ce qui se passe ici et là ( les bretons par exemple).
    Défendons nos pouvoirs d’achat face aux taxes sans limite,soyons unis pour une justice en soutien avec les plus démunis et faisons tout pour conserver un service de ramassage d’ordures ménagères gérable,acceptable et compris par nous tous.
    Nos politiques n’ont aucune limite,quand à l’imagination de taxes nouvelles,restons en alerte !
    Pour conclure,je trouve indécent que l’enquête de dotation des bacs du Smidom soit directement mis en ligne par l’agence de communication  » L et M associés « qui a vendu ses services au Smidom pour nous faire avaler la bonne parole. On nous prend vraiment pour des idiots,car étant directement sur le site de l’agence « L et M associés, »vous pourrez voir les méthodes utilisées pour nous rallier à la cause .Rendez vous sur la page enquête de dotation de bacs,et de là,consultez le site de l’agence, » L et M associés « ,c’est édifiant…

  6. 6 il me prend pour qui ? juin 11, 2013 à 5:43

    Je reçois des mails pour m’inciter à la signature de la pétition, ou pour venir réagir (négativement je présume ?) à ce qu’à écrit Nicolas Zielinski….

    Je ne vois pas pourquoi on se permet d’ utiliser les listings des mails des parents d’élèves, du Sou des Ecoles, de l’association des commerçants, ou autres trucs car je ne sais pas comment je suis arrivé à tomber dans la liste de diffusion …

  7. 7 Pour Bruno Meunier juin 11, 2013 à 5:33

    Je ne comprends pas le courrier de Philippe Theuriau…
    – à qui était-il adressé?
    – est ce bien poli de rendre public un courrier qui n’était pas destiné?

  8. 8 Merci à MM Meunier et Zielinski juin 11, 2013 à 10:19

    Il n’y a pas de prise de position de la part du maire ni de sa majorité ? Ni dans Montmerle Info, ni sur le site, ni dans la presse (Le Progrès par exemple) ?
    BIZARRE ? Vous n’avez pas d’opinion là dessus?

    Aucune prise de position non plus de la part de l’opposition ? Rien sur le Greffier, sur Montmerle Info, ou dans la presse (La Voix de l’Ain par exemple) ?
    BIZARRE ? Vous n’avez pas d’opinion là dessus?

    J’ai vraiment l’impression qu’il y a différents niveaux de débats politiques : quand il s’agit de s’écharper à propos des trous dans le goudrons là il y a du monde… Quand il s’agit d’expliquer sa position politique, là il n’y a plus personne.

    Merci à MM Meunier et Zielinski de votre débat contradictoire.

  9. 9 BELLE DE MAI juin 11, 2013 à 8:23

    pour les prochaines élections si le point important sera les poubelles c’est trés drole car il me semble avoir d’autres priorité dans les autres cantons comment font ils avec les poubelles,?LES VERTS ont trouvés un sujet trés fort pour les prochaines élections

  10. 10 faut pas y aller trop fort juin 10, 2013 à 9:46

    Je suis étonnée de constater que les déchets tel que sondes, matériel de gastrostomie, poches…. ne soient pas mises et ramassées séparément. les déchets paramédicaux sont soumis à des normes strictes.

  11. 11 Troncy Robert juin 10, 2013 à 7:44

    Bien que faisant mon compost et le tri sélectif ,notre petite poubelle est ramassée une fois par semaine.Soit 52 fois par an. Je ne sais pas comment à l’avenir lorsqu »elle sera ramassée 18 fois par an il y aura certainement des désagréments causés au voisinage tant par les odeurs ou la venue de nouveaux insects comme fourmis , diables,souris,mulots etc..Déjà que nous avons des moustiques à supporter Donc sur le plan hygiène il me semble plus raisonnable de prévoir 1 ramassage par semaine dottant plus que le camion de ramassage passe 2 fois par semaine ,donc sur le plan consommation de carburant cela ne changera pas ; Par contre ce qui risque de changer ce sont les charges à payer pour l’enlèvement des ordures et là ceci risque d »engendrer des dépôts sauvages alors qu’avons nous à gagner sur le plan propretè !

  12. 12 Karagueuzian juin 10, 2013 à 6:17

    Tout simplement pourquoi vouloir changer un système qui jusqu’ici fonctionnait bien. Le tri on a l’habitude de le faire et nos poubelles on les emmène par nous-mêmes dans les grands containers… Alors pourquoi payer plus ? C’est sûr, on va retrouvait des détritus un peu partout et plus qu’avant car les gens en ont marre d’être taxés !

  13. 13 Anonyme juin 10, 2013 à 4:08

    Je ne comprends pas que Bruno Meunier vouvoie Nicolas Zielinski.
    Ils semblaient bien s’entendre pourtant…
    Ils sont fâchés?
    Ils ont même fait les dernières élections législatives ensemble !
    En tout cas ils ne semblent plus être complètement d’accord !

  14. 14 Anonyme juin 10, 2013 à 4:01

    encore un autre lien sur les poubelles intelligentes que certains s’amusent à brûler pour montrer leur mécontentement.

    http://www.larep.fr/loiret/actualite/pays/loire-sologne/2013/07/11/poubelles-intelligentes-le-maire-en-colere-1496506.html

  15. 15 Anonyme juin 10, 2013 à 3:53

    Meunier a failli nous rouler dans la farine

  16. 16 Anonyme juin 10, 2013 à 3:53

    Un petit lien sur habitant excédé par la TEOM incitative.
    Je ne sais pas où ça se passe !
    En tout cas, ce que je constate c’est que Sarko décidait pour tous, mais c’est les autres qui doivent se débrouiller pour appliquer les nouvelles lois.

    http://forums.futura-sciences.com/environnement-developpement-durable-ecologie/506383-intoxiques-ordures-brulees-a-cause-taxes-denvevement.html

    Merci à Nicolas Zielinski pour son éclairage.

  17. 17 Bruno MEUNIER juin 10, 2013 à 11:21

    Droit de réponse à Mister Z
    Cher Mister Z,
    Nous ne situons pas le débat au même niveau. Vous, vous avez une approche juste mais théorique sur le tri des déchets.
    Je suis bien évidemment d’accord avec vous sur l’obligation que nous avons de trier nos déchets, mais je rajoute d’autres dimensions non traitées dans votre billet que sont l’hygiène, la salubrité publique et le coût financier à supporter.
    Qu’en sera-t-il des sacs poubelles retrouvés dans la nature, qu’en sera-t-il de l’hygiène après trois semaines de décomposition des déchets chez les habitants, surtout pour ceux qui n’ont ni garage, ni cellier.
    Enfin, il ne faut pas être grand mathématicien pour trouver le prix du nouveau service exorbitant.
    Pour étayer ce que je viens de vous dire, mon cher Mister Z, je vous joins copie, ici, du courrier reçu par Monsieur Philippe Theuriau, Président du Syndicat des Masseurs –Kinésithérapeutes Rééducateurs de l’Ain et élu à l’Union Régionale des Masseurs-Kinésithérapeutes Rhône-Alpes, son approche est édifiante.
    Je trouve qu’elle mérite réflexion et que bon nombre des lecteurs de l’excellente Mouche du Coche ne pourront qu’être d’accord cette approche particulièrement humaniste.
    Bien cordialement
    Bruno MEUNIER
    _______________________________
    Courrier de Monsieur Philippe THEURIAU
    Madame, Monsieur,
    Dans le département de l’Ain plusieurs Communautés de Communes mettent en place pour la collecte des ordures ménagères une redevance incitative sous couvert de La loi « Grenelle de l’Environnement ». Il s’agit, plus précisément, d’une part fixe qui tient compte des frais incompressibles inhérents au fonctionnement du SMIDOM, de la capacité du bac qui est imposée et réduite en fonction de la composition du foyer, d’un forfait de dix-huit levées par an et d’une part variable qui facturera toutes les levées supplémentaires au-delà des dix-huit levées forfaitaires par an.
    Le département de l’Ain par l’intermédiaire du Conseil Général a également mis en place le schéma départemental des personnes âgées et de la perte d’autonomie 2013.2018 qui se décline en quatre orientations, la première s’intitule « être soutenu à domicile ». D’autre part l’Agence Régionale de Santé, de par son programme territorial de santé Nord de novembre 2012, décline de nombreuses actions sur le territoire Nord dont le développement de la prévention contre les risques environnementaux et la lutte contre les affections liées aux soins. Le maintien à domicile des personnes âgées ou dépendantes peut être générateur de nombreux et volumineux déchets (protections, poches de gavage, sondes urinaires, matériel d’aspiration …).
    De ce fait, ce nouveau mode de collecte des ordures ménagère est en total contradiction avec un maintien à domicile des personnes âgées ou dépendantes d’un point de vue économique et sanitaire.
    Il est anormal que ces personnes soient limitées à dix-huit levées par an avec un bac limité en volume alors que leurs déchets non réductibles sont importants. Soit ces foyers demandent un bac plus grand ou ils présentent chaque semaine leur bac, ce qui engendrera des frais supplémentaires. Soit ils ne présentent le bac que toutes les trois semaines. Ce qui posera un problème d’hygiène en raison du volume des déchets, de leur nature, et de la fréquence inadapté des ramassages. Comment imaginer que l’on puisse stocker durant trois semaines ce genre de déchets ?
    Lors de la réunion publique du mercredi 24 avril 2013 à Saint Cyr Sur Menthon, j’ai interrogé Monsieur Alain Foret, Président du SMIDOM de Thoissey sur ce problème d’hygiène. La réponse a été très claire : « il n’y a pas de problèmes d’hygiène »
    Selon ce nouveau mode de collecte, les personnes dépendantes seront obligées de présenter le bac au-delà des dix-huit levées prévues par le forfait, en raison de son faible volume. Il n’est pas normal que ces personnes soient financièrement lésées par un tel système. En effet, lors de la présentation du 24 avril 2013 Monsieur Foret a expliqué que les tarifs de la redevance incitative seraient sensiblement les mêmes que les tarifs actuels, alors qu’aujourd’hui nous bénéficions de cinquante-deux levées par an contre dix-huit pour l’incitatif à l’avenir, soit une augmentation à service égal de 300% !!!
    De façon plus générale, cette redevance incitative n’a rien d’écologique puisque dans les communes qui l’on déjà mise en application, les déchets ménagers ont effectivement diminués de manière significative, mais de nombreux particuliers brûlent des déchets dans leur jardin. Ce qui entraine des émissions de fumées, de CO2 et une pollution de l’air. Des détritus sont retrouvés dans la nature, tels que des couches de nourrissons qui sont remisent par les nourrices aux parents. Les déchets sont portés par les particuliers dans de la famille ou chez des amis hors des communes concernées pour réduire leur volume et donc le nombre de levage. Les camions de ramassages qui effectuent les tournées toutes les semaines ne collectent les ordures que toutes les trois semaines. Ce qui engendre également une pollution de l’atmosphère.
    Il a également été précisé lors de la réunion que certains points sensibles seront collectés à une fréquence supérieure, tels que des collectivités (hôpital, école…) ou certaines professions (médicales par exemple). Il n’est pas normal que les particuliers et d’autant plus les personnes dépendantes soient astreints à un effort de tri et qu’il n’y ait aucun effort au niveau des collectivités.
    J’espère que vous serez sensible à ce problème de santé publique.
    Je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, mes sincères salutations.
    Philippe THEURIAU
    Président du Syndicat des Masseurs –Kinésithérapeutes Rééducateurs de l’Ain
    Elu à l’Union Régionale des Masseurs-Kinésithérapeutes Rhône-Alpes

  18. 18 un bellevusien. juin 7, 2013 à 1:24

    Un bien grand exposé pour pas grand choses, peut être un nouveau membre du SMIDOM, ou de la mairie, qui ne nous empêchera pas de payer beaucoup plus cher le ramassage de nos déchets .
    Continuez à voter pour la pétition de Monsieur MEUNIER,il faut se serrer les coudes.

  19. 19 2 montmerlois juin 7, 2013 à 11:11

    super! et voici enfin lancée l’idée de reportages sur des points concernant la commune où les points de vue des futurs candidats aux élections municipales vont pouvoir s’exprimer et nous comprendre!
    merci la mouche et sur le point du ramassage déchets: 1 point pour Mr Zielinski. qui montre que pour « se proposer comme 1er homme de la commune » il faut connaitre son sujet!

  20. 20 smidom juin 7, 2013 à 10:48

    très pédagogue et argumenté
    j’adore !


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




juin 2013
L M M J V S D
« Mai   Juil »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Archives


%d blogueurs aiment cette page :