Conseil municipal de rentrée


Quelques points sensibles pour ce conseil de début septembre qui s’est déroulé le dernier soir d’aout:

Insécurité; foire et perte de chiffre d’affaire; parachute doré et justice!

Il ne manque que la grippe porcine et on jurerait le sommaire du JT de TF1!

Voici un compte-rendu officieux de cette réunion d’élus où on apprend officiellement que la foire ne fait pas que des heureux mais aussi des grincheux (Ha bon?); que les bords de Saône sont toujours livrés aux gangs et la population lachée par sa police; où on découvre quel est l’employé de la commune qui nous emmène en justice et que celui-ci est pécuniairement très gourmand!

Ancien gendarme, le plaignant, probablement réserviste, ne fera surement pas des heures sup dans la brigade, pour lutter contre le fléau insécuritaire, avec le parachute doré qu’il pourrait se constituer en justice!

Concernant la demande faite par les élus pour récupérer une brigade de gendarmerie sur la communauté, il faut savoir que l’inquiétude de la population et de ses élus concernant la disparition progressive des petites brigades remonte bien.

engagez-vous

Pratique: en appuyant sur la touche ctrl de votre clavier vous pouvez zoomer avec la molette de votre souris

6 Responses to “Conseil municipal de rentrée”


  1. 1 escarmouche septembre 18, 2009 à 8:11

    Vous me manquiez Vigilant, ho ma mie du pain des hommes! Vous me manquiez mais je ne savais pas avec quelle intensité avant de vous relire! Les éméchés porteront peut-être plainte contre vous pour propos injurieux, mensongés, trop précis ou diffamatoires qui sait… Mais vous m’aurez fait rire, ma belle de foire ou mon forain, rire de l’incongruité de ces mesures qui donnent « les moyens aux représentants de l’ordre pour le contrôle et la répression de la délinquance d’incivilité ». Heureux de vous relire Vigilant.

  2. 2 vigilant septembre 18, 2009 à 3:29

    La brume revient peu à peu de ses vacances estivales. Nimbe à nouveau les bords de Saône de ses gouttelettes cotonneuses. Prépare le terrain pour l’automne qui s’avance doucement.
    Pour préserver son bon peuple de la mélancolie, le conseil, heureusement, nous a pondu une merveille de bouse: l’interdiction de rassemblement sur les bords de Saône !
    Avec quelle gourmandise nous attendons le fabuleux spectacle des hordes de la maréchaussée dispersants à coup de matraque les pique-niqueurs familiaux avinés et les attroupements menaçants des pensionnaires de la maison de retraite, chargeant sabre au clair les pécheurs et les kayakistes, les spectateurs des 5 à 7, les brocanteurs du sou, que sais je encore !! Et tout cela immortalisé par nos belles caméras panoramiques, pour être, on l’espère, diffusé largement, pour l’édification des masses.
    Ainsi, récemment, a-t-on pu voir, à la foire, un fort parti de gendarmes encadrant un attroupement, bruyant et visiblement éméché, d’élus de tout poil qui conversait bruyamment au bord de la rivière, pour les conduire, sans doute, vers on ne sait quelle sinistre geôle d’où ils ne pourraient plus troubler la quiétude des badauds.
    De belles parties de rigolades en perspective !!
    Quant à faire déambuler la police municipale sur les quais les soirs et week end, on peut regretter l’attitude de méfiance provocante et réciproque qui a prévalu au cours de l’été entre les délinquants potentiels et nos braves pandores communaux, aux antipodes de l’instauration d’un climat de confiance, vigilante mais bonhomme, qu’on se plaisait à imaginer. Mais la confiance, justement, ne se décrète pas en conseil municipal.
    Gageons qu’elle s’instaurera au fil des jours, et dans l’attente, muselons notre impatience. Et prenons garde aux fausses bonnes idées radicales.

  3. 3 val de Quirbois septembre 7, 2009 à 9:38

    les conflits en bord de saône ont été de voisinage (tout à fait compréhensible et insuportable) par contre il ne me semble pas avoir eu vent d’agressions!
    l’article certe pas très drôle n’est pas pour autant hors la loi car ne portant aucun jugement, n’est pas injurieux et les commentaires des affaires en cours sont monnaie courante dans la presse!

  4. 4 guignol septembre 7, 2009 à 11:04

    Nina a parfaitement raison: avant de critiquer il convient de se renseigner auprès de ceux qui assument les responsabilité de la « problematique ».
    Il en est de même pour le compte rendu « humoristique » du Conseil Municipal.Ceux qui ont essayé une promenade nocturne sur les quais certains soirs d’août ont vite compris qu’il était de leur intérêt de s’en éloigner au plus vite sous peine de risquer une canette de bière en pleine figure.
    Mais peut-être cela plait-il à certains qui ont appris qu’il était interdit d’interdire.
    Enfin concernant, je cite:
    l »Ancien gendarme, le plaignant, probablement réserviste, ne fera surement pas des heures sup dans la brigade, pour lutter contre le fléau insécuritaire, avec le parachute doré qu’il pourrait se constituer en justice! »
    il est une règle qui veut qu’on ne fasse aucun commentaire sur une affaire en cours auprès des tribunaux.

  5. 5 Nina septembre 6, 2009 à 10:45

    je vous conseille d’assister aux réunions du sou des écoles qui est chargé (bénévolement) de la gestion de la cantine afin de cerner le grave problème d’effectfs qui s’y pose et vous faire une opinion en toute connaissance de cause

    quant à l’insécurité à l’école, le terme est fort mais la violence physique et verbale entre enfants et verbale envers les adultes est une réalité malheureusement. Le tout répressif n’est peut être pas la solution adéquate mais si vous avez des idées pour y faire face et y remédier, le conseil d’école vous entendra avec plaisir… mieux présentez vous pour être parent délégué et être ainsi au coeur de la question

  6. 6 maman soixantehuitarde septembre 5, 2009 à 10:58

    et l’insécurité règne aussi sur l’école élémentaire public de montmerle, vu le nombre d’autorisations, de règlements que nous devons signer.A croire que nos élèves sont de premier abord de petits chenapants qu’il faut tout de suite redresser,obéissez et vous réfléchirez plus tard; parce que nous parents sommes incompétents,de plus il faut vraiment montrer patte blanche pour avoir le droit à la cantine.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




septembre 2009
L M M J V S D
« Août   Oct »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

Archives


%d blogueurs aiment cette page :